Kiev 2017

KIEV 2017EBU

Jon Ola Sand : « jamais expérimenté tout ça »

Malheureusement, cet article n’est pas disponible en français et a été automatiquement traduit. Veuillez visiter notre page d’accueil pour tout article en français ou ayez un aperçu de tous nos articles en français ici.

Jon Ola Sand, le superviseur exécutif du concours Eurovision de la chanson, a pour la première fois formellement préciser le chaos en Ukraine sur l’organisation de la compétition cette année. Ce qu’il a fait à la chaîne norvégienne NRK. Ce n’est aucun un hasard, car le sable est un norvégien.

Le sable de 55 ans a donné une interview à la NRK dans lequel il parle librement le désordre dans le pays hôte de la 62ème festival de la chanson. « Il a été une année très difficile , à de nombreux défis, il faut surmonter et devait », admet-il. « Je n’ai jamais connu une telle situation, comme en Ukraine. La vente des billets a été reportée à plusieurs reprises, et ni l’exposition, la scénographie ou la sono a été sur le point. »

La semaine dernière intensifié jusqu’à 21 membres de l’équipe organisatrice sur de mécontentement avec les règles imposées par le radiodiffuseur de l’ukrainien et le gouvernement. Aujourd’hui est apparu que le suédois Christer Björkman défendre volonté saut de tout garder sur la bonne voie. Le problème va plus loin que juste une télévision complètement différente et la culture organisationnelle en Ukraine, sable, dit : « il y a aussi un certain nombre de conflits individuels qui élève sa tête et tout affecte. à l’Etat diffuseur est également été une vraie chaise musicale, et qui veille à ce que d’autres font de la sympathie.  »

Ingérence du gouvernement Le gouvernement ukrainien est d’interférer avec le concours de la chanson, pour s’assurer que tout se déroulera sans heurts. « Nous avons travailler en étroite collaboration avec le gouvernement et ont mieux maîtriser tous les processus. Il n’y a aucun doute qu’il y a un énorme ne besoin de l’ukrainien côté tout le succès possible « , sable.

Néanmoins, le superviseur exécutif convaincu que le concours va tout simplement continuer sur les dates prévues, 9, 11 et 13 mai. « Il reste pas beaucoup de temps. Nous avons à l’heure et faisons tout que notre possible pour faire en sorte que les trois spectacles sur l’antenne. Et qui sera aussi donner nous réussir », il semble positif.

Jon Ola Sand est, depuis le concours Eurovision de la chanson 2011, le superviseur exécutif du concours Eurovision de la chanson. Depuis 2016 est il de la version Junior.